Les trente dernières années se sont caractérisées par deux ruptures majeures : la crise économique et la révolution numérique. Des ruptures qui ont engendré de profonds changements et une remise en question des organisations et du fonctionnement au sein de l’entreprise. L’échec des organisations pyramidales et hiérarchisées appelle une « révolution », celle de Holacracy, un nouveau mode de gestion des organisations adapté aux contraintes du 21ème siècle.

Les sceptiques vous diront qu’il s’agit d’une nouvelle théorie issue des travaux de chercheurs coupés des réalités du monde de l’entreprise et… ils se tromperont. Holacracy n’est pas une théorie mais le résultat d’une pratique. Elle propose ainsi une redéfinition complète des organisations et processus qui régissent les entreprises privées et publiques.

En finir avec le « vieux monde »

Inventée au début du 20ème siècle, l’entreprise telle que nous la connaissons et la pratiquons doit impérativement se réinventer. Son fonctionnement, son organisation pyramidale et hiérarchisée sont obsolètes et en échec.

Décideurs vs. Exécutants

L’entreprise est, encore aujourd’hui, perçue comme le lieu privilégié d’un affrontement entre ceux qui décident et ceux qui exécutent. L’entreprise est d’abord l’objet de luttes de pouvoir. Dans ces conditions, il est facile d’imaginer l’impact déplorable que cet antagonisme peut avoir. Bien souvent, cela débouche sur des situations où la frustration des collaborateurs est forte et leur motivation, leur implication en berne. Qui plus est, cet environnement est générateur de stress, d’absentéisme. De là à la destruction de valeur, il n’y a qu’un pas.

Un fonctionnement rigide, une absence de sens

Dans l’entreprise « classique », la stratégie et la décision sont le « pré carré » d’une poignée de décideurs. Une fois prise, la décision est « cascadée » vers le reste de l’organisation. Seuls quelques rares « privilégiés » participent à ce travail de réflexion. L’implication des équipes n’est pas d’actualité et le résultat s’en fait sentir. La compréhension par celles-ci reste incomplète voire parcellaire,  le manque d’appropriation nuit fortement à l’efficacité de l’organisation et pèse lourdement sur les performances de l’entreprise.

Pour sortir de ce carcan dans lequel évoluent encore la plupart des entreprises, Holacracy est une réponse attendue et adaptée aux enjeux majeurs de ces organisations.

Vous êtes intéressé pour vous essayer à cette nouvelle technologie managériale ? Essayez avec un premier rendez-vous !

L'institut iGi

About L'institut iGi

Créé en 2008 par Bernard Marie Chiquet, iGi est un institut de recherche et de pratique, et un centre de formation (certifié AFAQ AFNOR et Qualiopi) qui s’adresse à tout type d’entreprises et accompagne les dirigeants soucieux d’évoluer vers un management et un self-management constitutionnels afin d’offrir davantage de valeurs au monde . Un modèle transparent et efficace, s’appuyant sur une constitution et des collaborateurs responsabilisés et épanouis. En une décennie, l’institut iGi a accompagné une centaine entreprises en France, en Europe et au Québec dans leur transformation. En outre, l’institut de recherche a importé l’holacratie, nouvelle pratique managériale, des États-Unis en Europe en 2010. A ce titre, l’institut iGi a été désigné Premier Provider Holacracy, le 1er dans le monde.