Les principes Source font référence aux travaux de Peter Koenig, repris depuis par Stefan Merckelbach dans son ouvrage « Petit livre rouge sur la Source », Tom Nixon dans son ouvrage « Work with Source »  ou encore Frédéric Laloux dans cette vidéo. Ce concept utilise l’image de la Source qui jaillit des entrailles de la terre. Une eau qui ne surgit pas de nulle part, vient toujours de quelque part.

Dans le cas de l’entreprise et de son organisation, le principe est une idée, une intuition ou une inspiration qu’une personne va s’approprier. C’est la personne Source. Mais, si elle prend l’initiative de la mise en œuvre, elle n’en est pas à proprement parler à l’origine. Ce cadeau qui lui est fait n’en fait pas la propriétaire. La personne Source, en prenant conscience de cela adopte une attitude humble vis-à-vis de son idée, dont elle se reconnaît la dépositaire plutôt que la propriétaire.

C’est après en avoir validé et vérifié la réalité auprès de centaines d’entrepreneurs que Peter Koenig a pu théoriser ces principes Source. Une théorie qui, on le voit, remet en question la notion même de propriété, la notion de créateur de l’entreprise et vient challenger la vision de l’entreprise, de son organisation et de sa gouvernance.

La Source est donc la personne qui fait alliance avec une impulsion de vie, une énergie créatrice qui a besoin de trouver un être humain pour devenir réalité, s’incarner dans la matière. Cette alliance donne naissance à toutes les organisations, les entreprises, les projets ou les communautés. Car, l’être humain ne crée rien sans capter, s’approprier et prendre la responsabilité de l’énergie qui n’est autre que la raison d’être évolutionnaire.

Un contexte qui donne à cette personne Source des « super pouvoirs ». Celui qui crée une entreprise devient meilleur que lui-même. Parce qu’il a fait cette alliance avec cette énergie qui l’augmente. Avec cette vision, Peter Koenig disrupte totalement le monde de l’entreprise. Elle impacte nos modèles mentaux en termes de management et de self-management, et même de propriété d’entreprise. Il n’existe pas de créateurs d’entreprises ou d’entrepreneurs. Nous sommes au mieux des co-entrepreneurs ou des co-créateurs.

Les trois super pouvoirs et les trois rôles de la Source

La Source est une force formidable qui pousse la personne Source en avant pour initier et entreprendre. Elle transmet trois super pouvoirs à la personne Source pour conduire trois grandes activités qui correspondent aux rôles de celle-ci. Le premier pouvoir fait que la personne Source reçoit des intuitions, des idées, une vision et aussi l’énergie pour s’investir dans leur réalisation, en prenant des initiatives et des risques. C’est son rôle d’entrepreneur. Le deuxième super pouvoir permet lui d’inscrire son initiative dans un futur, en clarifiant, tout au long de son évolution, les prochains pas à effectuer pour cheminer avec succès. La personne a, en outre, le talent de communiquer aux autres avec clarté. Elle est le guide. Enfin, le troisième pouvoir va lui permettre d’accomplir son rôle de « gardien ». Il a l’énergie et le talent pour veiller à ce que le cadre du projet soit respecté. Il incarne le projet, il est habité par la raison d’être.

Vous êtes intéressé pour changer votre culture et la structure de pouvoir ? Essayez avec un premier rendez-vous !

Bernard Marie Chiquet

About Bernard Marie Chiquet

Bernard Marie CHIQUET a été plusieurs fois entrepreneur et dirigeant de grandes entreprises : Executive Director chez CAPGEMINI, Senior Partner chez Ernst & Young, Président - Fondateur de Eurexpert. Dans un deuxième volet de sa carrière, il est devenu coach (HEC), médiateur (CAP’M), coach en Holacracy (2011) et Master Coach. Il est aujourd'hui Fondateur de IGI Partners (créé en 2007) Formateur, consultant en organisation, coach, conférencier, professeur à l’IAE Lyon School of Management (Université Jean Moulin Lyon III) et intervenant à HEC Executive Education.