La question peut paraître incongrue. Comment une entreprise, évoluant dans un environnement en constant mouvement, en accélération permanente, pourrait-elle espérer exister, se développer sans une réelle capacité à s’adapter et à se transformer aussi vite que le changement lui-même ?

Enjeu central de cette transformation, l’organisation est au cœur de la question dès lors que l’entreprise décide de se lancer. D’ailleurs, pour beaucoup, le meilleur moyen de changer et de s’adapter serait, invariablement, de se réorganiser. Pourtant, une réorganisation se traduit le plus souvent par un simple changement de forme et non cette profonde mutation qui seule permet de vraiment tenir compte d’un monde qui change voire de l’anticiper, de faire du changement au quotidien une seconde nature de l’organisation, son ADN.

Tout va plus vite, les responsables donnent parfois l’impression de changer d’avis trop souvent en essayant de s’adapter, l'holacratie donne les outils, la méthodologie pour, non seulement gérer, mais plus encore, réagir au plus vite face à tous ces ajustements vitaux ! En holacratie, plus de gestion du changement, le processus permettant d’adapter en permanence l’organisation

Christophe MistouDirecteur Général Groupe Mr Bricolage (France-Belgique-Bulgarie...) 1 900 p.

De la transformation à la « transmutation »

Le concept VUCA, inventé par des militaires américains pour essayer de traduire la difficulté de prendre des « décisions dans un environnement complexe et incertain », illustre à merveille le dilemme auquel la plupart des entreprises et leurs patrons se trouvent confrontés. Face aux risques et aux incertitudes qui sont leur quotidien, ces derniers se lancent dans la transformation de leur entreprise. Avec un objectif somme toute simple : garantir la pérennité et le développement de l’entreprise dont ils ont la responsabilité.

Témoignage de Isabelle Baur, Présidente du Directoire de Scarabée Biocoop, face à la crise COVID-19 et sa réaction

Vous êtes intéressé pour vous lancer comme Sébastien ? Essayez avec un premier rendez-vous !

L’innovation sociale au rendez-vous

Malheureusement, face à l’importance et la complexité de l’enjeu, la transformation ne suffit pas. Car, telle que nous l’observons depuis des décennies, elle se construit invariablement sur une illusion. Celle d’une réorganisation de l’entreprise et des équipes qui change la forme mais ne répond pas aux questions de fond.

 

En soi, cette transformation cherche à apporter une réponse à un enjeu, à un problème identifié. Elle est une réponse conjoncturelle ou ponctuelle à une question qui, en réalité, est, elle, structurelle. L’enjeu est donc, non de transformer l’entreprise mais de la doter d’une organisation, d’une gouvernance capables d’incarner « nativement » le changement. En somme, dans un monde incertain comme celui que décrit le concept VUCA, l’idée est de changer d’échelle, de bâtir des organisations évolutives, dont le changement est l’ADN.

Bernard Marie Chiquet

About Bernard Marie Chiquet

Bernard Marie CHIQUET a été plusieurs fois entrepreneur et dirigeant de grandes entreprises : Executive Director chez CAPGEMINI, Senior Partner chez Ernst & Young, Président - Fondateur de Eurexpert. Dans un deuxième volet de sa carrière, il est devenu coach (HEC), médiateur (CAP’M), coach en Holacracy (2011) et Master Coach. Il est aujourd'hui Fondateur de IGI Partners (créé en 2007) Formateur, consultant en organisation, coach, conférencier, professeur à l’IAE Lyon School of Management (Université Jean Moulin Lyon III) et intervenant à HEC Executive Education.