BA_Page CP 3 questions à 2 collaborateurs, Éric et Kevin – Terra Cérès 1

Qu’est-ce que l’holacratie change à votre quotidien ?

« Le premier bénéfice est de sortir du modèle classique et pyramidal que j’ai beaucoup pratiqué par le passé. Chez Terra Cérès, nous avons beaucoup d’autonomie sur nos rôles et le dialogue est ouvert et bien réel. Reste à en être conscient pour en tirer le meilleur parti. Ce n’est pas toujours simple pour tout le monde de faire et d’assumer ses choix  » explique Éric CABANES.

Pour Kevin REPINSAY, « l’autre attrait, c’est la polyvalence qui est offerte à chacun pour l’organisation. Cela nécessite une forme de maturité pour en tirer le meilleur mais l’opportunité est là. » Éric CABANES et Kevin REPINSAY

Qu’en est-il de l’acceptation et de l’implication des équipes ?

« En vérité, l’implication est bonne car tout le monde y trouve son compte. Sans doute parce que le dialogue est toujours ouvert. Pour autant, la formation qu’il est prévu de faire suivre prochainement à toute l’équipe devrait encore booster cette implication générale » souligne Éric.

Vous parlez beaucoup d’échange, de transparence…

« Personnellement, je trouve tout cela très valorisant et enrichissant. Il y a en effet beaucoup d’échanges et de transparence. On se sent concernés et pas relégués dans l’ombre comme c’est souvent le cas dans les entreprises où j’ai pu travailler par le passé. Chacun est libre de faire, d’en faire plus s’il le souhaite, s’il joue le jeu » explique Kévin.

« J’ajouterai la confiance » insiste Éric. « Elle occupe une place vraiment centrale dans l’édifice qui a été bâti. C’est ici aussi quelque chose de suffisamment rare dans la sphère professionnelle qu’il faut le signaler. »