Interview avec Sébastien Di Pasquale

Accompagner la transformation en tant que patron demande à celui-ci de devenir un expert en Holacracy et de changer de posture face à ses anciennes habitudes et ses collaborateurs afin que l’organisation puisse vraiment profiter des bénéfices que peut apporter Holacracy. Holacracy met en lumière les trous dans l’organisation et les angles morts et permet à tous de se recentrer sur ses zones de talents. L’exemplarité de la part du patron et la formation de tous les collaborateurs sont des facteurs clés de succès pour ancrer Holacracy dans la durée. Pour le patron, son rôle est aussi d’accompagner ses collaborateurs à prendre leur pouvoir pour effectuer le « Powershift », c’est-à-dire de les soutenir dans la pratique quotidienne pour qu’ils basculent d’une posture où ils devaient légitimer leurs autorités auprès de leur ancien boss à une posture d’intrapreneur adulte qui s’empare pleinement des autorités qui lui sont confiées dans ses rôles.