Interview de Matthieu Brunet

Arcadie, entreprise familiale, est une société qui commercialise épices et tisanes issus de l’agriculture biologique depuis plus de 30 ans. Employant 90 personnes, sa forte croissance trois années de suite, l’amène à prévoir des embauches. Comment garder son identité et ses valeurs tout en grandissant ? Il y a peu ou pas de hiérarchie chez Arcadie, alors, qu’est ce que l’ajout de cette pratique apporte dans la vie de tous les jours des collaborateurs ? Quand est-il des difficultés récurrentes ou dites « impossibles à résoudre », si fréquentes dans nos organisations ? Le choix que les dirigeants de cette organisation très horizontale ont fait, est de passer par la transformation en libérant l’entreprise plus encore, avec la structure, les processus et la gouvernance que la mise en place de cette pratique sociale, offre. Trois mois après le passage en Holacracy, Matthieu Brunet, un des quatre dirigeant du Directoire à avoir signé la Constitution marquant le virage de la libération, nous partage ses retours d’expérience et comment bâtir une organisation efficace, et sans hiérarchie, tout en restant fidèle à la raison d’être de l’entreprise basée sur la responsabilité et l’innovation sociale et environnementale. « En Holacracy, il y a une espèce d’évidence qui apparaît tout à coup, on ne peut plus rester bloquer par un processus de décision. » Matthieu Brunet