BA_Page CP Arcadie une entreprise boostée par l’holacratie 2

Paris, le 1er mars 2022 – Il y a 5 ans, les dirigeants de l’entreprise basée à Méjannes-lès-Alès décidaient – accompagnés par l’institut iGi – d’opter pour l’holacratie et une nouvelle forme d’organisation, capable de soutenir le développement d’Arcadie et de rester fidèle aux valeurs et engagements qui guidaient ses fondateurs.
Aujourd’hui, la transformation a opéré et l’holacratie fait partie intégrante du quotidien et de la culture de l’entreprise. Pour autant, Matthieu Brunet, codirigeant de l’entreprise, insiste sur le chemin qu’il reste à parcourir et le potentiel encore à libérer chez tous les salariés d’Arcadie.

L’holacratie s’est imposée avec succès chez Arcadie

BA_Page CP Arcadie une entreprise boostée par l’holacratie 3
Mathieu Brunet
Dirigeant d’Arcadie

De l’aveu de Matthieu Brunet, « l’holacratie fait désormais partie des meubles chez Arcadie. » La démarche, les processus et les réunions sont pénétrés par la nouvelle organisation mise en place au cours des 5 dernières années. A tel point que, le plus souvent, beaucoup n’ont tout simplement plus vraiment conscience qu’ils font appel à l’holacratie dans leur quotidien.

« L’intégration dans la culture d’Arcadie est tellement forte » explique Matthieu Brunet, « que l’holacratie est presque devenue lointaine pour certains. » C’est d’ailleurs ce qui a incité les dirigeants de l’entreprise à vouloir redonner un nouvel élan à certaines exigences dans le fonctionnement de chacun et des réunions.

En outre, depuis 2 ans, l’holacratie a été complétée par une formation Toscane suivie par les cadres et les dirigeants ; « un bon complément et une aide pour continuer à progresser » insiste Matthieu Brunet.

Une satisfaction de toutes les équipes

« Quelle que soit la personne, chacun se sent concerné et engagé chez Arcadie » explique Matthieu Brunet. Et si l’holacratie est presque devenue une seconde nature au sein de l’organisation, l’entreprise ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

Ainsi, en 2022, un gros travail va être fait pour s’intéresser plus avant à la question de la raison d’être et de la vision de l’entreprise. Chacun chez Arcadie y aura bien sûr son rôle à jouer.

En parallèle, Matthieu Brunet réfléchit à l’opportunité de faire former l’ensemble des cadres de l’entreprise à Holacracy 5.0, la nouvelle constitution de l’holacratie. Ce serait l’occasion d’une nouvelle collaboration avec les équipes de l’institut iGi.