Échange avec Bernard Marie Chiquet

Contrairement aux crises cycliques que nos sociétés, nos économies traversent à intervalles réguliers, la crise que nous traversons, semble bien l’expression de quelque chose de plus profond. Le chaos né du Covid-19, nous invite à agir court et voir loin. Il est aussi une opportunité de changer les choses, changement qui s’impose de lui-même. Sans faire preuve d’un optimisme béat, il est le catalyseur qui oblige chacun, au sein de l’entreprise et de l’organisation, à sortir de sa zone de confort. Pour nos sociétés comme nos entreprises, l’alternative est soit on essaie de survivre à la crise et ne régresse pas trop ; soit on fait en sorte d’en sortir différent, grandi. En réalité, les théories du chaos racontent qu’il n’y a que deux sorties possibles : effondrement ou émergence. Quelles sont ces conditions d’émergence, que faut-il mettre en place dans nos organisations, comment se réinventer pour éviter l’effondrement et prospérer en ces périodes chaotiques et post-chaotiques ? Quels outils pour nous guider lorsque l’on ne peut plus prévoir et qu’en même temps, il ne se passe pas n’importe quoi ? “Nous traversons une vraie crise d’évolution”, selon Bernard Marie Chiquet “nous ne pouvons plus prévoir, et c’est cela qui est difficile pour l’être humain”.