Indéniablement, nous traversons une crise fondamentale, systémique. La crise sanitaire promet de se transformer en crise économique et, pour certains, annonce une crise sociale inévitable. Comme déjà dans le passé, à quelques périodes clés de l’humanité, l’équilibre semble rompu, le système inexorablement s’éloigner de son point d’équilibre précédent, celui de février 2020.

BA_Page Article Dirigeants comment se réinventer face au chaos ? 1

Passer le tipping point

Contrairement aux crises cycliques que nos sociétés, nos économies traversent à intervalles réguliers, la crise du COVID-19 semble bien l’expression de quelque chose de plus profond. Le point de rupture, ce fameux tipping point des théories du chaos,  est bel et bien franchi. Un phénomène qui chaque jour s’amplifie. Vecteurs et symptômes de la crise s’enchaînent, s’accélèrent dans une espèce d’effet domino devenu hors de contrôle. Avec pour conclusion deux issues possibles : l’effondrement ou l’émergence.

Mais, pour nos sociétés comme nos entreprises, le chaos né du COVID-19 est aussi une opportunité de changer les choses. Sans faire preuve d’un optimisme béat, il est le catalyseur qui oblige chacun, au sein de l’entreprise et de l’organisation, à sortir de sa zone de confort. Le changement s’impose de lui-même. Le chaos nous invite à agir court et voir loin.

Un retour à l’équilibre ?

Cependant, puisque le retour à l’équilibre précédent semble illusoire, et peut-être peu souhaitable, nos organisations doivent se réinventer pour être compatibles avec le chaos qui nous entoure et, finalement, nous caractérise. Pour ce faire, pour émerger plutôt que s’effondrer, nos organisations doivent sans doute être capables de faire face, de s’adapter, en somme de refléter la complexité de leur environnement. Pour cela, trois leviers peuvent les y aider : un management constitutionnel, une raison d’être évolutionnaire et une capacité d’adaptation permanente.