À seulement 26 ans, Emmanuel Levard a pris le risque de monter sa propre entreprise spécialisée dans l’évolution individuelle et collective. Passionné par ce thème, il a décidé de suivre la formation de certification de praticien en janvier dernier. Et le moins que l’on puisse dire est que le jeune homme en est ressorti plein d’envie pour la suite.

Emmanuel Levard n’est pas allé à la formation de certification de praticien vierge de toute connaissance. À 26 ans, ce diplômé d’économie, de géopolitique et de commerce a récemment décidé de monter sa propre entreprise de formation « Ivolve » spécialisée dans l’évolution individuelle et collective, le développement relationnel, la gestion des conflits, du stress, les risques psychosociaux et l’intelligence collective. C’est donc par le biais d’un partenaire que ce jeune surdoué a appris la connaissance de Holacracy et de sa formation. « Je me suis inscrit aux deux jours d’introduction en juin dernier et j’ai été passionné par ce qui a été proposé. J’ai senti que l’approche était proche, dans l’esprit, des modèles sur lesquels je travaille », explique-t-il totalement enchanté de pouvoir « approfondir le modèle grâce à la formation de certification praticien ».

Passionné par la simulation d’une organisation holacratique

Durant ces cinq jours, Emmanuel s’est « senti dans le monde demain ». « Je cherche depuis quelques années les nouveaux modèles organisationnels qui permettent aux humains de fonctionner ensemble en conscience », tonne le jeune entrepreneur qui a été globalement satisfait de l’équilibre de la formation proposée par iGi Partners. En réalité, c’est la simulation d’une organisation holacratique qui l’a totalement passionné. Il avoue que « le fait d’être en situation permet de ressentir des tensions et de les traiter en réunion de gouvernance ou triage. Ça aide aussi à apprécier Holacracy, pas seulement avec la tête mais avec le corps. J’aime vraiment la théorie, le fait de conceptualiser, de réfléchir… »

Un formateur passionné qui n’entre pas en opposition avec les participants

La formation de certification de praticien lui a permis d’obtenir une chose essentielle, celle d’être mis « en situation et d’engranger de l’expérience ». En outre, Emmanuel Levard a « adoré » l’exercice sur la posture de facilitateur. « Je me sens à l’aise dans cette posture et j’en retire un grand plaisir », se réjouit-il tout en soulignant « la posture de « Neutralité curieuse » que j’incarne de plus en plus dans d’autres situations. Comme souvent, le développement d’une nouvelle capacité fait travailler sur soi et favorise le développement personnel ». Mais tous ces apprentissages n’auraient point été possibles sans « la capacité de Bernard Marie Chiquet à proposer sans forcer et ne pas entrer en opposition avec les participants. Il m’a paru passionné et j’apprécie ce type d’énergie ».

Holacracy, « c’est demain« 

Emmanuel Levard a passé « cinq jours dans le monde du travail de demain »

Après cinq jours très bénéfiques pour lui, l’entrepreneur ne compte pas en rester là. Ainsi, il a décidé de s’inscrire à la formation de Certification Coach en mai et se sert d’ores et déjà de certains aspects qu’il a appris en formation. À terme, il espère avoir « la possibilité de suivre tout le processus et d’essayer un jour de devenir Master Practitioner ».

La formation, Emmanuel en a déjà parlé à plusieurs personnes. « J’ai envie de mettre Holacracy en place dans le réseau de formation avec lequel je travaille et j’invite mes partenaires formateurs à aller se former. Plus nous serons nombreux à jouer au jeu, plus on s’amusera », sourit-il. Et quand certains paraissent peu convaincus, il sait quoi leur dire pour leur faire changer d’avis : « je leur répète que « c’est demain », que c’est précurseur, qu’il est évident que dans les 10 ans, une part des organisations cherchera à devenir holacratique ». Selon lui, « c’est en lien avec ce que je perçois de l’évolution du monde ».

Cliquez-ici pour voir le programme de la formation de Certification de Praticien.