Holacracy | Interview dans une radio 100% entrepreneurs

Yannick Le Guern reçoit dans l’émission « L’Art de changer le monde et de bâtir une humanité meilleure »

Bernard Marie Chiquet, qu’il cite comme « quelqu’un qui apporte un regard sur l’Homme dans les organisations. Il initie des débats sur la manière d’entreprendre, de manager, de nous comporter dans les entreprises. Il promeut le modèle de l’holacratie* ». Bernard Marie Chiquet est entrepreneur, Président du cabinet de conseil iGi Partners, et ancien dirigeant de grandes entreprises (Executive Director chez CAPGEMINI, Senior Partner chez Ernst & Young, Président – Fondateur d’Eurexpert). Il travaille pour SAP, Volkswagen… Insatisfait du modèle des grandes organisations, mu par un instinct créatif, libre, il quitte le monde du salariat et fonde sa propre société parce qu’il ne voulait pas perdre son âme. Il ressentait que tous ces modes d’organisation qu’il avait pu vivre et observer étaient inadaptés et souvent inhumains. B.M. Chiquet vit des difficultés dans sa famille, est confronté à des crises d’adolescence, découvre le modèle de l’holacratie* et change de vie. Il est maintenant focalisé sur un nouveau type de management qui permet aux êtres humains et aux organisations de s’épanouir, pour passer des tensions et de l’enfer du management à une pratique pour aller au cœur des choses et dépasser définitivement les modèles du taylorisme et du fordisme, pour développer les systèmes d’autorité distribuée.

Page d’accueil

*Nous écrivons ici le mot Holacracy « holacratie » car la plupart des francophones l’écrivent ainsi. Cela nous permet d’être référencé sur ce mot dans les moteurs de recherche et permet ainsi aux francophones d’avoir accès à nos articles plus facilement. Cependant, le mot Holacracy est une marque commerciale qui s’écrit bien « Holacracy ». Cliquez ici pour en savoir plus sur l’histoire de l’Holacracy.