Passage en Holacracy : Qu’est-ce que cela veut dire pour le collaborateur ?

Une idée fausse qui laisse à penser qu’avec Holacracy, ou dans les entreprises libérées, chacun fait ce qu’il veut circule. En réalité la nature du travail et ceux qui l’exécutent ne changent pas, du moins pas dans un premier temps. Ce qui change c’est la façon d’interagir. Holacracy fait passer d’un système où l’on défère son autorité sur une figure d’autorité ou sur un groupe, pour aller vers un système d’autorité distribuée qui nous invite à s’approprier une autorité autocratique, définie de façon explicite par la gouvernance de l’organisation et la constitution. Ce changement de réflexe et de comportement est une évolution majeure. Pour que cette transformation s’ancre en profondeur, les ex-figures d’autorités ont un rôle à jouer en modelant cette nouvelle façon d’exprimer l’autorité afin que tous les collaborateurs, par mimétisme, jouent le même jeu qui est Holacracy et ainsi développer toute la puissance de cet outil.