Pour bien des managers, le constat apparait indéniable. Nos organisations fonctionnent sur le même modèle qu’au début du XXème siècle prônant ainsi le modèle hiérarchique. Pourtant l’environnement de 2013 n’a plus rien à voir ; le temps s’est accéléré, les outils de communication permettent un accès à l’information instantané, il semble plus important et utile de savoir comment accéder à l’information au travers de l’internet que de tout apprendre ! Face à ce paradoxe, les responsables doivent assumer toujours plus de contraintes dans des délais toujours plus courts. C’est dans ce contexte que j’ai eu la chance de découvrir Holacracy.

« Il est temps d’offrir un vent nouveau à la génération qui nous succédera »

Holacracy c’est une utilisation de 100% des ressources d’une organisation. Adieu les chefs de projets et autres fonctions de coordinations supplémentaires dans les organisations pour mener à bien les projets. En Holacracy, chacun, au service de l’organisation, est responsable de mener à bien ses « redevabilités » dans un cadre prédéfini. Les décisions ne sont plus prises par les responsables hiérarchiques ou, au travers d’interminables réunions – non- ici c’est au plus près des compétences nécessaires que se prennent les décisions.

Holacracy c’est une stratégie claire puis un « pilotage dynamique » qui permet une grande agilité pour prendre en compte le contexte du moment. Tout va plus vite, les responsables donnent parfois l’impression de changer d’avis trop souvent en essayant de s’adapter, Holacracy donne les outils, la méthodologie pour, non seulement gérer, mais plus encore, réagir au plus vite face à tous ces ajustements vitaux ! En Holacracy, plus de gestion du changement, le processus permettant d’adapter en permanence l’organisation.

Holacracy c’est la suppression de la gestion des egos des collaborateurs d’une entité. Tous les efforts  pour trouver un consensus acceptable par tous, ces heures de négociation pour préserver les individus, tout ce temps perdu peut être réinvesti au profit de l’organisation ! Par la méthodologie et un mode rigoureux d’animation des instances, chacun prend en charge ses émotions, gère seul son égo et se met au seul service de l’organisation.

Si vous passez trop de temps en réunion, si vos ressources sont toujours insuffisantes pour réaliser vos ambitions, si gérer le changement prend plus de temps que de développer vos projets, si vous vivez entouré de chefs de projet, si les consensus que vous vous imposez atténuent l’impact de vos actions, alors prenez quelques minutes pour lire cette BD, vous pourriez être séduit par Holacracy !

Bonne lecture,

Christophe Mistou, juillet 2013 – préface de la Bande Dessinée « Une nouvelle technologie managériale : Holacracy »

 Pour lire gratuitement la Bande Dessinée, cliquez sur le lien ci-dessous :
http://labdsurlholacracy.com/bande-dessinee-holacracy/