Échange avec Philippe Pinault de talkSpirit et holaSpirit

Rediffusion du webinaire du 11 Janvier 2017. Il y a plus de deux ans, Philippe Pinault, entrepreneur et co-fondateur des sociétés talkSpirit et holaSpirit, décidait de changer radicalement de mode de management pour passer à Holacracy. Inspiré par l’expérience de Zappos, ce pionnier de la digitalisation n’a pas longuement hésité avant de s’aventurer dans cette nouvelle technologie, outil qui lui a permis de transformer son entreprise vers le self-management, appelé également teal ou encore auto-organisation, auto-gouvernance. Il a d’ailleurs développé un logiciel (holaSpirit) sur lesquelles les organisations peuvent s’appuyer pour appliquer les règles du jeu du système Holacracy et voir les différents cercles et rôles de leur organisation, à l’instar de GlassFrog. La hiérarchisation des informations, les système informatiques rigides et la masse trop importante d’emails avec de nombreux destinataires ne sont-ils pas finalement un frein à la volonté d’un système plus organique et autogéré ? Est-ce que la mise en place d’un système de management aussi transparent que Holacracy a un impact sur la digitalisation de l’entreprise ? Faut-il une culture digitale pour passer à Holacracy ? En bref, transformation digitale et innovation managériale, quel est l’œuf, quelle est la poule ?