Il y a juste 2 ans, Sébastien Di Pasquale, fondateur de L’Atelier du Laser, entreprise spécialiste de la découpe laser, entamait le processus qui allait conduire sa société à adopter l’holacratie. Formés et accompagnés par les équipes d’iGi Partners, les collaborateurs ont aujourd’hui conscience de travailler dans un environnement de travail positif. Un élément majeur et constitutif d’une entreprise qui connait une forte croissance organique depuis ses débuts.

BA_Page CP L’Atelier du Laser va fêter ses 2 ans en holacratie 1

Paris, le 30 septembre 2019 – Implantée à Beaumont-lès-Alès dans la Drôme, L’Atelier du Laser est une entreprise de référence dans le domaine de la découpe laser de pièces inox, acier ou aluminium pour le compte de grands groupes comme d’artisans. Presque deux années après avoir opté pour l’holacratie pour conjuguer des ambitions business avec des fortes valeurs, Sébastien Di Pasquale et l’ensemble des collaborateurs se félicitent du chemin accompli.

Un climat de travail apaisé et positif

Si L’Atelier du Laser peut se targuer de connaitre une forte croissance depuis ses débuts en 2015, le principal objectif du changement de modèle organisationnel et du choix de l’holacratie, a bien été de créer des conditions de travail favorables à l’épanouissement de chacun. « On peut dire aujourd’hui que l’ambiance dans l’entreprise est positive » explique Sébastien Di Pasquale. « Si l’adoption d’holacratie a pu être source de difficultés et, parfois, de tensions, elle a permis de donner vie à un environnement de travail riche et favorable ». Fini les petits-chefs. Chacun se sent bien dans cette organisation où chacun est légitime et en capacité de faire valoir ses compétences, de prendre en charge sa part de responsabilité. « On peut dire que, désormais, l’ensemble des collaborateurs adhère à l’holacratie, à la nouvelle organisation ; qu’elle est presque devenue « culturelle » pour tous. »

Vers plus de maturité et d’homogénéité

Sébastien Di Pasquale peut aujourd’hui affirmer que L’Atelier du Laser est une entreprise « où l’on se sent bien ». Pour autant, rien n’est jamais acquis et il se fixe dorénavant comme objectif de parvenir à une plus grande homogénéité dans la pratique et la compréhension d’holacratie. Pour y arriver, l’ensemble des collaborateurs doivent d’ailleurs partir prochainement en séminaire. Avec comme ambition de continuer à donner forme à une organisation capable de concilier la forte croissance de L’Atelier du Laser avec la volonté de rester cette entreprise où il fait bon vivre et se rendre chaque matin.