"Le plus difficile dans le passage en Holacracy..."Témoignage d'un ex-manager

Cet article est tiré d’un message que Philippe, CEO de talkSpirit, adressé à tous ses collaborateurs

Salut les ferrari,

Dans mon rôle @Holacracy_implementation, je voudrais vous faire part d’une réflexion faisant suite à un échange récent avec l’un d’entre vous.

Ce que je perçois comme le plus difficile dans le passage en Holacracy, c’est de désapprendre tout ce que nous avons pris du fonctionnement normal dans une organisation pour un autre mode pour lequel chacun se pose encore légitimement plein de questions.

De façon personnelle, lorsque j’ai signé la constitution, j’avais encore plein de questions et j’aurais pu me dire « prenons le temps de tout comprendre, … on verra plus tard ». Je n’aurais pas été bien loin car Holacracy n’est pas une théorie mais une pratique et sans pratiquer, … J’ai choisi en conscience de foncer car j’avais acquis la conviction que Holacracy était bonne pour nous et au pire, je ne voyais rien qui dégraderait ce que nous avons bâti jusque présent.

Depuis quelques mois, j’apprends à désapprendre. J’apprends à voir les choses différemment. J’entrevois des perspectives et des opportunités là où auparavant certaines choses ou décisions m’apparaissaient complexes, risquées, difficiles, …. Je sais que je peux foncer parce qu’il y a deux filets de sécurité. Si je me trompe, mes deux filets sont vos tensions que vous ne manquerez pas de remonter et notre intelligence collective pour les résoudre.

Depuis septembre, j’ai aussi appris qu’on ne peut percevoir les bénéfices de Holacracy qu’en jouant à fond ses rôles et à fond avec les règles. Le risque de ne pas jouer à fond est de rester sur l’idée que « pas grand chose ne change ».

Je vous partage ces quelques points de vue pour vous inviter à :

  • Relire vos rôles et jouer un rôle de patron dans vos rôles, vraiment, sans état d’âme et en lâchant les chevaux. Si cela gêne quelqu’un, il vous le fera savoir.
  • Ne pas avoir de stress à l’idée de faire sans trop savoir si vous pouvez le faire. Faites le. Si cela gêne quelqu’un, il vous le fera savoir. Cela ne vous empêche pas de regarder avant dans GF s’il y a pas un domaine attaché à un rôle sur ce que vous envisagez de faire.
  • Vous libérer de tout ce qui peut vous freiner, à commencer par les préjugés et les anticipations non fondées. Rappelez vous que ce qui n’est pas écrit dans GF n’existe pas. Nous sommes en train d’inventer une nouvelle organisation sur la base de nouvelles règles et d’une nouvelle gouvernance. Le passé appartient au passé, je vous invite à écrire le future en vous donnant toute la place que vous souhaitez prendre. Et apporter toutes vos tensions, quelque soient les sujets pour que nous puissions les traiter.
  • ​Identifier les rôles dans lesquels vous pensez apporter le plus de valeur et qui sont les plus enthousiasmant pour vous. Là encore, ce n’est pas parce que vous êtes arrivés dans une fonction chez talkSpirit que vous ne pouvez pas avoir d’autres rôles demain. La place de marché est là pour ça. Ne vous gênez pas. 

En adoptant Holacracy, j’ai fais le choix de vous donner ces possibilités. Je n’ai aucun doute que ce choix est une chance pour nous tous. A vous de jouer, faites vous plaisir et lâchez-vous!

Bon week end,

Philippe Pinault