Échange avec Bernard Marie Chiquet

Plutôt que de vouloir libérer l’entreprise ou supprimer le management, il faut donner l’autorité pour décider à ceux qui en ont l’expertise, cela donne de la légitimité aux collaborateurs, c’est plus équilibré et l’autorité n’est plus dans les mains que d’un petit nombre. Un changement de modèle mental est nécessaire notamment pour ceux qui donnent des ordres et ceux qui ont du mal à agir tout seul. Dans le modèle conventionnel, l’expertise n’est pas libérée parce que le management « avale » l’expertise et son autorité n’est pas clairement définie. L’idée est d’aller vers une organisation avec plus de transparence et de confiance et avec un management constitutionnel tel que l’holacratie, s’appuyant sur une constitution, permet que management, expertise et autorité soient clairement distingués. Les équipes sont plus motivées, plus performantes…