Paris, le 27 janvier 2022Après une année 2021 placée sous le signe de la digitalisation de toutes ses formations et du développement de ses activités en France, en Belgique, en Suisse et au Québec, l’institut iGi compte bien faire de 2022 une année riche en nouveaux défis. Parmi eux, la mise en place de référentiels managériaux au sein des organisations de tous ses nouveaux clients, PME et grands groupes industriels, ainsi que le lancement d’un nouveau site web, reflet de la richesse des travaux de recherche et des accompagnements effectués par l’institut iGi depuis sa création en 2008.

BA_Page CP L’institut iGi de nouveaux défis en 2022 2

Digitalisation et holacratie

Après 2020, l’année 2021 a été la confirmation pour l’institut iGi que l’ensemble de ses clients ont enfin pris le virage du digital pour leurs formations. Pour Bernard Marie Chiquet, fondateur de l’institut iGi, « c’est même la démonstration que le digital, en matière de formation et d’accompagnement, est devenu un nouveau standard. » Plébiscitées par les clients, l’ensemble des formations en holacratie dispensées – praticien, coach ou 360° – est digitalisé et réalisé en distanciel. Idem pour la formation à l’excellence managériale qui a connu un succès inédit au cours de l’année écoulée.

Parallèlement, 2021 aura été également pour l’institut iGi synonyme d’un fort développement de ses activités en France mais aussi en Belgique, en Suisse et au Québec. « La plupart des entreprises concernées ont fait appel à nous pour mettre en place une nouvelle organisation à l’aide de l’holacratie » explique Bernard Marie Chiquet.

Référentiels et grands groupes

Au tournant de 2022, une tendance semble se confirmer. Beaucoup d’entreprises s’interrogent et souhaitent avancer dans la mise en place d’un pouvoir constituant comme ce fut le cas pour Planète Oui en 2021 et comme ça le sera aussi pour d’autres cette année. « Depuis quelques mois, nous recevons beaucoup de demandes dans ce sens » explique Bernard Marie Chiquet. « Pour beaucoup, il s’agit de créer un cadre, un référentiel managérial adéquat pour leur organisation. » Une réalité qui concerne aussi bien un grand nombre de PME que certains grands groupes, moins avancés mais qui s’interrogent de plus en plus souvent sur le sujet. C’est d’ailleurs le cas de deux entreprises industrielles du CAC 40 avec lesquelles l’institut iGi est actuellement en discussion.

En outre, avec la nouvelle année, l’institut iGi a entrepris un travail de réflexion et de définition de ses propres missions. Un travail qui a permis d’en mettre à jour les fondements, à savoir : créer de nouveaux contextes qui impuissances les personnes et qui rendent les entreprises capables de changer aussi vite que le changement. Tout cela en réinventant la nature et l’exercice du pouvoir ; en rendant explicite l’ADN de l’entreprise ; en s’appuyant sur l’expérimentation et le co-développement de holacratie comme dans les plus de 130 entreprises qu’a accompagné l’institut iGi depuis 2008.