Interview de Isabelle Baur

Il y a 2 ans, la société coopérative Scarabée Biocoop décidait, avec l’aide d’iGi Partners, de revoir totalement son organisation et de passer en Holacracy. Un nouveau modèle organisationnel qui, deux ans après, a démontré toute sa pertinence et son efficacité, tout en permettant à l’entreprise de rester fidèle à ses valeurs et ses engagements : bio, créateur et exemplaire. Les équipes de Scarabée Biocoop le disent elles-mêmes. Le déploiement d’Holacracy n’est pas « un long fleuve tranquille ». Pour réussir avec succès la réinvention de son organisation, il est nécessaire de faire preuve de constance, de volonté et de pédagogie. Isabelle Baur, la présidente du directoire et première instigatrice de cette mutation, confirme : « C’est un vrai challenge de faire abandonner les vieux réflexes. L’organisation classique, pyramidale reste une évidence pour beaucoup. C’en est un aussi de mettre un terme à tous les jeux de pouvoir qui animent le plus souvent la vie d’une entreprise. Mais après deux ans, nous pouvons affirmer que la grande majorité des collaborateurs a adopté Holacracy. On peut même affirmer que 80 % d’entre eux ont parfaitement intégré ce changement. L’adoption est d’ailleurs encore plus forte et rapide chez tous les nouveaux arrivants qui accueillent Holacracy avec un vrai enthousiasme ».  10 mois après, Isabelle nous confiait les enjeux évoluants de Scarabée Biocoop, s’en suivi une interview avec Hugo Mouraret concernant l’évolution des relations entre les collaborateurs et des ex-managers. Aujourd’hui, plus de deux ans après, elle nous expose les différents enjeux et prochaines étapes pour Scarabée, avec quelques anecdotes.