BA_Page CP 4 questions à Charles Bayle, Ingénieur développement, TalkSpirit 2

Quel regard jetez-vous sur les années qui viennent de s’écouler en termes d’organisation ?

« Cela fait plus de 10 ans que je suis dans l’entreprise et j’ai donc vécu cette rupture avec le modèle hiérarchique traditionnel et la mise en place d’une organisation réinventée, notamment sur la base de l’holacratie. Un virage, voulu originellement par la direction, qui n’a pas toujours été simple mais qui a permis de cheminer vers le modèle actuel, fait d’abord d’agilité plus encore que d’holacratie. Aujourd’hui, on peut dire que notre organisation nous ressemble. »

Quels sont les avantages et les inconvénients de cette organisation selon vous ?

« Aujourd’hui, nous avons 2 modes d’agilité qui coexistent. L’agilité au travail qui est presqu’un « must have » dans notre domaine d’activité. Et puis il y a l’agilité au niveau de l’organisation où les choses, c’est vrai, sont parfois plus compliquées à mettre en œuvre. Cela étant, il y a vraiment eu un changement profond. Notamment dans la relation à l’humain et à la responsabilisation des personnes pour qu’elles aient toutes la main sur leur travail et les processus associés. Une situation plébiscitée par tous dans l’entreprise. La relation de subordination – avec des managers – persiste mais elle n’est plus toxique et est orientée vers la création de valeur. »

D’autres exemples de changements que vous avez pu observer ?

« Absolument. Désormais l’écoute a pris une place primordiale dans la façon dont nous interagissons dans l’entreprise. Plus d’écoute mais aussi plus de proactivité notamment lors des réunions. A ce niveau le changement a été majeur. »

Quelles sont les prochaines étapes selon vous ?

« Un des principaux changements constatés se situent au niveau de la transparence qui est désormais une réalité à tous les étages de l’entreprise : salaires, égalité hommes / femmes ou encore dans l’accès à cette transparence pour tous les nouveaux salariés. »